Union Sportive Chauny : site officiel du club de foot de CHAUNY - footeo

Les potins du foot

21 novembre 2017 - 10:58

Quéré (OSQ) absent jusqu’à la trêve

Romain Quéré souffre d’une fracture de la clavicule. Le défenseur de l’Olympique de Saint-Quentin (N3) doit repasser une radio, début décembre, pour faire un point sur sa blessure, mais il est d’ores et déjà absent jusqu’à la trêve hivernale.

Professeur Sidibé…

 

Interrogé avant le match contre Boulogne sur les difficultés de la défense de l’OSQ (N3), qui avait encaissé cinq buts en trois matches, Abdul Sidibé s’est montré exigeant quant à ses performances et celles de ses coéquipiers. « On est tous passé en centre de formation. On est obligé de passer un cap, car on n’est plus en formation, on est enseignant. »

… Et Sidibé à l’école

Abdul Sidibé suit actuellement une formation à Saint-Quentin pour obtenir son BNSSA (Brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique). Mais avant d’enfiler les palmes, le défenseur de l’OSQ doit passer des épreuves physiques, en plus des entraînements de foot. « Ça se passe en début de semaine, et franchement, c’est dur. J’ai un peu de courbatures. Je suis surpris, car je ne pensais pas que c’était aussi physique. » Tant que la défense de l’OSQ ne prend pas l’eau…

Première en L2

Yanis Barka, ancien élève de Gauchy entre 2004 et 2007, avant de rejoindre l’OSQ jusqu’en 2013, continue sa progression au sein de l’AS Nancy Lorraine, où il est licencié depuis quatre ans. International français avec les U19, l’Axonais a fait sa première apparition avec les pros, vendredi, en rentrant pour le dernier quart d’heure face à l’AC Ajaccio (2-2).

Marine Julian opérée

Victime d’une même blessure que la précédente, il y a deux ans, alors qu’elle venait de signer à Montpellier, une rupture des ligaments croisés de l’autre genou, la néo-Amiénoise Marine Julian sera opérée, ce mercredi à Lille. La Seboncourtoise, bien malheureuse et qui doit porter une attelle, vient de se changer les idées. Elle était du voyage avec la sélection française des pôles espoirs pour un stage en Chine.

Ndelo reconnaissant

Yan Ndelo, premier buteur du match entre Itancourt et Guignicourt, était ravi après la rencontre. Et avait un message à faire passer : « Je veux remercier les entraîneurs pour la discussion qu’on a eu cette semaine. Ça m’a permis de me remettre en cause. Aujourd’hui (dimanche : ndlr), j’avais juste la dalle et envie de tout casser. Donc merci aux coaches. »

« Pas une punition »

David D’Ascenzo, l’entraîneur d’Itancourt, avait fait un choix fort pour affronter Guignicourt (R1). Il avait laissé Steevy Clary sur le banc. « C’est un choix de gestion de groupe. J’ai besoin de tout le monde. Ce n’est pas une punition pour Steevy », s’est justifié le technicien.

Première pour Fitzer

Didier Fitzer, attaquant d’Itancourt, a connu sa première apparition en R1 contre Guignicourt, dimanche. Si l’Itancourtois n’a pas eu d’occasions, il s’est montré précieux en contre et offre une alternative intéressante.

Piqûres

Absent dimanche avec Chauny (R2) lors du derby remporté face à Soissons (2-0), Steven Blondeaux est blessé au mollet depuis le match contre Nogent. « J’ai fait des piqûres, mais cela n’a rien fait. C’est une bonne contracture », précise le capitaine chaunois qui espère reprendre l’entraînement en début de semaine.

Sauvage et Mahu liés par l’injustice

En plus de leur amitié, née lorsque le premier coachait la réserve de l’OSQ, à l’époque en DH, où évoluait le second, Éric Sauvage et Florent Mahu se sont croisés, dimanche lors du derby de R3 entre Moÿ-de-l’Aisne et Itancourt (B), sur le banc des deux équipes. Un autre facteur a rapproché les deux entraîneurs : l’injustice. « On a subi la même mésaventure, moi il y a deux ans en D1 avec le match Bruyères – Vervins, joué après la fin du championnat et qui nous a empêchés de monter, et Florent la saison dernière avec Moÿ (privé d’accession en raison du match à rejouer entre Chaumont et les Portugais d’Amiens) », explique Éric Sauvage.

« Arrête de lire tes livres ! »

Les fois où Éric Sauvage et Florent Mahu ont levé la voix, ce fut à l’encontre du jeune référé pour des décisions critiquables. Lorsqu’il a exclu pour un second avertissement le Moyacien Jankowski, Florent Mahu, dépité, lui a crié plusieurs fois, en lui reprochant de manquer de diplomatie et de psychologie. « Arrête de lire tes livres d’arbitrage ! ». Cela a valu au coach moyacien (R3) une remontrance du juge de touche.

Cartons en pagaille

Le match avancé entre Péronne et Guise (R3) fut très engagé avec neuf avertissements et deux expulsions, une de chaque côté. Le staff guisard a mal vécu celui récolté par Romain Garot. « Il prend un crachat en pleine figure de la part d’un adversaire. Sous le coup de la colère, il va s’essuyer sur l’arbitre pour lui signifier ce dont il vient d’être victime. Je ne peux pas cautionner ce que mon joueur a fait. En contrepartie, l’auteur du crachat aurait dû être puni avant », déplore le coach Christophe Frémont.

Punition

Pour être allé demander des explications, à la mi-temps à l’arbitre, restées sans réponse, le Guisard Christophe Frémont a eu droit à une punition. Le coach a été invité à ne pas s’asseoir sur le banc pour la fin du match et à aller derrière la main courante. « Il n’a pas pris de carton, il n’aura pas de rapport, c’est juste que je lui ai succédé au coaching pendant 45 minutes », explique l’entraîneur diplômé Jean Luc Parisot, tout en sachant que les deux responsables travaillent en binôme.

Homme providentiel

Contraint de réorganiser l’équipe, menée rapidement 2-0 à Péronne (R3) et qui prenait le bouillon, le staff guisard était fier de ses choix, puisque l’USG a su inverser la tendance, en s’imposant (2-3) avec la manière. L’entrée en jeu du revenant Hassan Lachgar, à la place de Maxime Sauvage, a été déterminante. Lachgar s’est offert un doublé, dont un « second but de toute beauté sur un exploit individuel ».

Vite remis

La semaine dernière, les deux recrues de Guise (R3), Jonathan Hagard et son beau-frère Mestaghanmi, étaient sorties sur blessure. On prévoyait une indisponibilité de plusieurs semaines. Mais ils ont été vite guéris. On peut penser que le remède miracle fut de jouer contre leur ancien club, puisque samedi, ils étaient opérationnels à Péronne dans leur ancien « jardin ». Parmi les retrouvailles, celles entre Jonathan Hagard et Baptiste Fleureau, deux amis de toujours.

Chapeau Mostafaoui

L’attaquant gasiaquois Mostafaoui a été discret à Chaulnes (R3), mais il a su exploiter trois failles de la défense adverse pour planter trois pions (1-3). Un joli coup du chapeau.

Bonne pioche

En allant chercher Gaëtan Cliche à Guise, en plus de Sidibé et Barbance, les dirigeants du FC Gauchy/Saint-Quentin (R3) ont fait une bonne pioche. Gaëtan Cliche en est à six réalisations et neuf passes décisives en championnat et coupe.

Druon intronisé

Confronté à des soucis d’effectif, Hervé Barbier, l’entraîneur du FC Gauchy/Saint-Quentin (R3), doit élargir son groupe. Dimanche, il a intronisé un réserviste, Nathan Druon. « Il avait fait une bonne préparation avec nous. J’ai estimé que son heure était arrivée. Il n’a pas déçu sur le temps qu’il a joué », a déclaré son coach.

Peine allégée

Daniel Marié, le capitaine du FC Gauchy/Saint-Quentin (R3), avait violemment manifesté sa colère sur un penalty concédé dans le temps additionnel contre Montcornet. Suite au rapport de l’arbitre, il avait écopé de six matches de suspension. Il y a eu appel, la peine étant jugée trop lourde, et elle a été réduite à quatre matches et deux avec sursis.

Que de péripéties

En rentrant de Conty-Loeuilly, un dirigeant de Bohain (R3), qui transportait des joueurs, a été victime d’une soudaine panne de voiture, sur la route. Le président José Pereira, qui le suivait, fut à deux doigts de le percuter à l’arrière. Et le retour a été plus long que l’aller.

Le coup de sang

À Crépy-en-Valois, Alain Puchaux, le coach d’Harly-Quentin (R3), plus que mécontent du rendement de ses troupes, réduites à un rôle de spectateur, a fait trembler les murs des vestiaires. Il leur a demandé, s’il fallait qu’il continue à perdre son temps à les encadrer ou s’il fallait qu’il reste chez lui. Son message fort a sensibilisé ses protégés, auteurs d’une seconde période renversante, qui ont gagné 3-2.

Toujours particulier

Il a marqué de son empreinte son passage à l’Arsenal Club (R3). Alors, revenir jouer contre ses anciens coéquipiers, c’est toujours un moment particulier pour Guillaume Richet. L’attaquant de Prémontré/Saint-Gobain, rappelé pour le derby, est resté muet.

Le retour

Gauthier Lutigneaux, le joueur de Prémontré/Saint-Gobain (R3), voit le bout du tunnel. Exclu de façon injuste en coupe à Crouy, il a repris du service contre l’Arsenal Club, dimanche. Il était indisponible, « car blessé », a précisé l’un des deux coaches, Éric Muller.

Un bel esprit

Le coach de l’Arsenal Club (R3), Thomas Goullieux, est d’une sportivité exemplaire. Il a confirmé sa réputation, dimanche, en disant que si son équipe a bénéficié d’un penalty pour remporter le derby (1-0) contre le PSG, les visiteurs auraient dû aussi bénéficier d’un penalty en première période.

Les aventures de « Tintin » pas terminées

Lorsqu’on le voit courir, il donne l’impression d’être jeune. Et pourtant, Philippe Wieczoreck, surnommé « Tintin » à ses grandes heures, a 47 ans. Il a trente ans de football derrière lui en seniors et il est encore brillant. « Tant qu’il sera aussi performant, je lui ferai confiance », dit à son sujet son coach Wilfried Delattre (Amigny, R3).

Pas aussi grave

Transporté par les pompiers à l’hôpital, à un quart d’heure de la fin du match à Itancourt, on craignait le pire pour Maxence Béroudiaux (Bruyères, R3). Finalement, plus de peur que de mal. C’est une luxation de la rotule, pas une rupture des ligaments croisés. Une attelle a été posée pour une semaine.

Coupe de l’Aisne

Le mardi 28 novembre (19 heures) dans l’agence Crédit Agricole de Laon, sera effectué le tirage au sort du tableau final de la Coupe de l’Aisne. Bruno Blachon, l’ancien joueur pro du Racing et de Montpellier, qui a fini sa carrière à Château-Thierry, reconverti depuis comme consultant sur BeIN Sports, effectuera le tirage de ces 16es de finale, après ceux des U15 et U18.

 

Commentaires

Aucun événement

ENTRAINEMENTS

- U6-U7 : Mardi 17h45-19h15 au Léo-Lagrange (Véronique Dupont)

- U8-U9 : Mercredi 13h30-15h30 au Léo Lagrange (Roger Vincent et  Jimmy Rippon)

- U10-U11 : Mardi 17h45-19h15 et Mercredi 16h00-17h45 au Lèo Lagrange (Stéphane Carrier)

- U12-13 : Mercredi 14h00-15h30 (pour tout le monde) et Mardi 17h45-19h15 au Léo Lagrange (pour les non section sportive) (Ledoux Clément, Alexis Bonnard, Anthony Sallandre)

- U14-15 :   Mardi 18h00-19h30 (pour les non section) et Mercredi 15h30-17h00 au Léo Lagrange (U14 David Poteau, U15 Anthony Sallandre)

- U18 : lundi, mercredi et Vendredi 18h00-20h00 au Léo Lagrange (Commarteau Yohann et Steven Blondeaux)

Seniors : Lundi, Mercredi, Vendredi 18h00-20 h00 au Léo Lagrange ou Parc Joncourt  (Kévin Mougel)