Union Sportive Chauny : site officiel du club de foot de CHAUNY - footeo

Steven et Mehdi dans les potins du foot

27 février 2018 - 12:50

Vu et entendu ce week-end sur les terrains de la région.
Kiaku a retrouvé sa « famille »…
Charly Kiaku a recroisé avec plaisir ses anciens coéquipiers, ce samedi 24 février, lors du match entre l’OSQ et Tourcoing en N3 (2-1). «  On était vraiment une famille là-bas l’année dernière. La plupart des joueurs ont beaucoup d’affinités, on est très proche, souligne l’attaquant saint-quentinois, qui n’en a pas rajouté après la victoire saint-quentinoise. Je ne vais pas trop les embêter, mais dans la semaine, je vais leur envoyer des petits messages pour les taquiner.  »
… Et a la confiance de son ancien coach
Reynald De Baets n’a pas manqué de rendre hommage à son ancien buteur Charly Kiaku, avant la rencontre OSQ – Tourcoing en N3 : «  C’est quelqu’un que j’estime. Il ne joue pas trop en ce moment, mais c’est un joueur de vestiaire, quelqu’un qui sera précieux en fin de saison pour Saint-Quentin  », explique l’entraîneur de Tourcoing.
Soumaré a fait un essai à Angers
Bryan Soumaré, entré au cours de la seconde période, lors du match OSQ – Tourcoing (N3), ce samedi 24 février, a été victime d’un coup à la hanche. Le coach Fabien Croze, qui n’a pas voulu prendre de risques avec son joueur, a refusé qu’il joue le lendemain avec l’équipe réserve, en R2 à Montdidier. Ce même Bryan Soumaré est toujours sur les tablettes de plusieurs recruteurs de clubs professionnels. La preuve, il vient de passer une semaine à Angers avec l’espoir d’être retenu.
Badia, au bon souvenir de l’OSQ

Remercié par les dirigeants de l’OSQ à la fin de la saison 2015-2016, alors que David Desbonnez était allé le chercher à Tergnier, où il crevait l’écran, Jean-Bernard Badia s’est rappelé au bon souvenir de son ancien club, ce samedi 24 février. Lancé dans l’intervalle par Cambrone, l’attaquant de Tourcoing (N3) a devancé le gardien Mendes, sorti à sa rencontre, avant de le dribbler pour glisser le ballon dans la cage vide (1-1). Mais Saint-Quentin va arracher la victoire (2-1) sur la fin.
Un peu de patience
Rosa Camara, qui a intégré l’effectif d’Itancourt (R1) en novembre dernier, en provenance de la Ligue Champagne Ardenne, souffre d’une élongation. Il est au repos forcé depuis deux semaines. Et sera encore indisponible pour la réception de Montataire, le week-end prochain.
Benjamin Boitieux out trois semaines
Victime d’un coup au pied dans un duel à Amiens (R1), ce dimanche 25 février, l’Itancourtois a un bel hématome et s’est fait poser une attelle. Benjamin Boitieux est out pour trois semaines, ce qui n’arrange pas les affaires du staff itancourtois.
Plus long que prévu
Absent depuis début janvier, Steven Blondeaux met plus de temps que prévu à être opérationnel. Le capitaine de l’US Chauny (R2) souffre encore de son entorse du genou. «  Il devrait avoir repris la course, mais il a toujours un peu mal. C’est donc repos et soins  », précise son entraîneur Kévin Mougel.
Le Chaunois Ibba pas avant septembre
Victime d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou, lors de la rencontre aller à Chaumont, le latéral gauche chaunois, Mehdi Ibba, est passé sur la table d’opération, il y a trois mois. Et a d’ores et déjà fait une croix sur la saison, avant de reprendre en septembre.
Histoire de chaussettes
L’arbitre du Nord, Benoit Langlet, a été pointilleux sur des détails, ce dimanche 25 février, lors du match Bohain – Guise (1-1) en R3. Il a d’abord empêché Abdoulaye Banse de commencer la rencontre, car on voyait une couleur blanche d’une chaussette dépasser au-dessus d’une autre en rouge. Ensuite, il a vite collé un avertissement à Kenan Aktan qui avait posé de l’élastoplast autour de ses chaussettes. En prenant un second jaune, cinq minutes après, pour un tacle, le meilleur bohainois a été exclu. D’où la colère du président du RCB qui a lâché : «  Le central a faussé le derby.  ».
« Pas en lieues, mais en mètres »
Agacé par la façon d’arbitrer du central, notamment quand le mur de Bohain était mis à une distance importante, le président du RCB, José Pereira, lui a crié haut et fort : «  Il faut compter en mètres et non pas en lieues  ». Ce qui a fait rire le public.
Des regrets pour Benoit Sobol
Le milieu de terrain bohainois, Benoit Sobol, a honoré sa convocation, alors qu’il affectionne la course à pied. Dégoûté du déroulement du derby et de l’arbitrage, Benoit Sobol a lâché à chaud : «  J’aurais dû faire les 10 kilomètres de Morcourt que de disputer ce match.  ».
Bonnes nouvelles
L’ancien défenseur central de Bohain, Pape N’Diaye, semble couler des jours heureux dans le Doubs. Parti tenter sa chance, depuis janvier à un niveau supérieur, il vient de disputer deux rencontres de N3 avec Besançon. Même à distance, Pape N’Diaye suit les résultats de Bohain, où il était aussi éducateur des jeunes.
« On a été nul sur toute la ligne »
Il n’était pas sur le banc, mais derrière la main courante pour suivre le derby, car suspendu. En rentrant aux vestiaires « Tobal » Christophe Frémont, le coach guisard, est allé droit au but : «  On a été nul sur toute la ligne.  »
Pas de chance
Contraint au repos forcé depuis trois dimanches pour cause de suspension, le gardien d’Itancourt, Morgan Deal, n’a pas pu faire son retour à la compétition avec la réserve itancourtoise (R3), car ce week-end, il était d’astreinte au niveau de son travail. Comme Terrien était suspendu, le coach Éric Sauvage a dû se résoudre à titulariser le nº4, David Bomy, qui a connu un match tranquille.
Les copines ou le foot ?
Quand Éric Sauvage, le coach d’Itancourt (B), a recruté sur les conseils de son adjoint David Deschutter un jeune espoir de l’OSQ, Enzo Blot, il pensait pouvoir compter sur ce garçon. Mais ce dernier a arrêté, préférant donner du temps à une copine. Maintenant que son histoire d’amour est finie, le jeune footballeur revient s’entraîner.
À moitié pardonné
Le 18 février, Ribemont (R3) avait été tenu en échec. Ce jour-là, il manquait du monde, à commencer par le stratège Thomas Wiplier, parti assister au match de Ligue 1 entre Lille et Lyon. Mais dimanche, il s’est fait pardonner, en inscrivant le seul but du match à Nesle.
Les frères Deplus
À Ribemont, Benjamin Lorain se réjouit de pouvoir compter sur les frères Frémaux (Fabien et Thomas) et Deplus (Corentin et Anthony). Associés pour la première fois en défense centrale, ce week-end, les Deplus ont montré une belle complémentarité et leur équipe n’a pas pris de but. Le coach ribemontois a mis en avant aussi l’état d’esprit exemplaire d’Émilien Ekiert, moins utilisé cette saison.
Brandon Kabiéna à Beaurevoir
Arrivé de Guise en juin 2017, Brandon Kabiéna, suite à un match amical, n’a plus donné signe de vie au FC Gauchy/Saint-Quentin qui vient de le libérer. Annoncé à Harly/Quentin et à Ribemont, où il s’est entraîné, les transactions n’ont pas abouti avec ces deux clubs. N’ayant plus d’autre solution à cette période que de signer en district, Brandon Kabiéna vient de s’engager avec Beaurevoir, actuel deuxième de D2. Le transfert s’est fait par l’intermédiaire de son copain, évoluant à l’ASB, Mansour Ban. Pour le coach Cédric Caure, c’est une vraie aubaine de récupérer un tel attaquant.
Rentrée réussie
Retour aux affaires pour Kevin Laurent, recrue du mercato d’hiver de Gauchy, alors qu’il ne voulait plus porter le maillot d’Harly/Quentin. «  Kevin a fait une rentrée encourageante pour quelqu’un qui ne jouait plus depuis octobre. Il va nous faire le plus grand bien derrière  », estime le coach gasiaquois, Hervé Barbier.
Pas de risques
Le duo Barbier – Brunelle n’a pas pris de risques avec le titulaire habituel dans l’axe, l’ex-Guisard Sidibé. Celui-ci était remplaçant au coup d’envoi, ce dimanche 25 février à Amigny-Rouy (R3). «  Comme il vient de subir des infiltrations dans un genou et a été à deux doigts d’être opéré, on a préféré le ménager. D’autant plus que dans une semaine, Kevin Levent, un autre axial, sera absent  », précise le staff.
Toujours d’attaque
« Tintin » (Wieczoreck), sur le banc au coup d’envoi, a remplacé Nicolas Mélenchon (blessé). Le vétéran d’Amigny-Rouy (R3) a encore démontré qu’il était toujours d’attaque, en courant « comme un lapin », ce dimanche 25 février.
Houziaux va mieux
Victime d’une rupture des ligaments croisés du genou, Jordan Houziaux, qui fut un espoir de Chauny, a retrouvé le terrain avec Amigny-Rouy (R3), après avoir été arrêté un an, le temps de la guérison. Son retour officiel contre Gauchy a été qualifié de «  satisfaisant et encourageant  » par son entraîneur Wilfrid Delattre.
Quand le coach élève la voix
Une cascade d’absents a contraint l’Arsenal Club à partir à onze à Crépy-en-Valois. Cela n’a pas empêché le club axonais de gagner (2-1). Son coach Thomas Goullieux était prêt à jouer, si besoin, il était d’ailleurs le 12e homme sur la feuille. À la pause, Thomas Goullieux s’est fait entendre : «  Au début, on a été triste dans notre jeu et nos comportements, loin d’être irréprochables. C’était moche. Raison pour laquelle j’ai élevé la voix pour recadrer mon équipe. Ensuite, il y a eu de l’amélioration.  »
Noël Sedeaud sur le banc de Crépy
À Fresnoy-le-Grand, on ne l’a pas oublié. Noël Sedeaud, qui s’était proclamé coach sans diplôme sous l’ère Francis Lalanne, avait disparu de la circulation. Il avait déménagé dans le Sud-Ouest. Mais celui qui fut impliqué dans de nombreux dossiers du club axonais, victime d’un dépôt de bilan et d’une dissolution, n’a pas quitté le milieu du football. Il est aujourd’hui sur le banc de Crépy-en-Valois (R3), où l’Arsenal Club s’est imposé (1-2), ce dimanche 25 février.
Le coup du chapeau
L’offensif d’Harly/Quentin, Nicolas Janiak, a réalisé un hat-trick (trois buts consécutifs), ce dimanche 25 février, contre Béthisy en R3, son équipe s’imposant au final sur le score de 4 à 0.
Le come-back de Maxime Sueur
Cela faisait de longs mois que le passionné de poker, Maxime Sueur, n’occupait plus les buts du onze fanion d’Harly/Quentin (R3). Le coach Alain Puchaux est parvenu à convaincre son gardien nº1 à reprendre sa place, ce dimanche 25 février, renvoyant son remplaçant Mayeux en réserve.
Éric Coulon aux manettes
Florent Mahu, parti aux sports d’hiver, a confié son équipe de Moÿ (R3) à son adjoint pour la réception du leader, l’Inter Soissons, dimanche. Avec une contre-performance pour les Moyaciens (0-2), malheureux en première période. «  Avec deux tirs sur les montants et un face-à-face perdu. On allait le regretter, car en baissant de régime physiquement au bout d’une heure, on était puni à la fin  », déplore Éric Coulon.
Deux arrivées à PSG
Six mois sans ballon, après avoir pris du recul, Aurélien Borgne avait des fourmis dans les jambes. Il a repris une licence à Prémontré Saint-Gobain (R3) et a fait sa deuxième apparition de la saison, ce dimanche 25 février à Itancourt. Pareil pour une autre recrue plus offensive, Steven Hecq

Commentaires

Aucun événement

ENTRAINEMENTS

- U6-U7 : Mardi 17h45-19h15 au Léo-Lagrange (Véronique Dupont)

- U8-U9 : Mercredi 13h30-15h30 au Léo Lagrange (Roger Vincent et  Jimmy Rippon)

- U10-U11 : Mardi 17h45-19h15 et Mercredi 16h00-17h45 au Lèo Lagrange (Stéphane Carrier)

- U12-13 : Mercredi 14h00-15h30 (pour tout le monde) et Mardi 17h45-19h15 au Léo Lagrange (pour les non section sportive) (Ledoux Clément, Alexis Bonnard, Anthony Sallandre)

- U14-15 :   Mardi 18h00-19h30 (pour les non section) et Mercredi 15h30-17h00 au Léo Lagrange (U14 David Poteau, U15 Anthony Sallandre)

- U18 : lundi, mercredi et Vendredi 18h00-20h00 au Léo Lagrange (Commarteau Yohann et Steven Blondeaux)

Seniors : Lundi, Mercredi, Vendredi 18h00-20 h00 au Léo Lagrange ou Parc Joncourt  (Kévin Mougel)