Union Sportive Chauny : site officiel du club de foot de CHAUNY - footeo

Les potins du foot

26 septembre 2018 - 23:33

Chauny se donne un mois

Après le départ de Kévin Mougel de son poste d’entraîneur, l’US Chauny lui cherche un successeur mais ne veut pas se précipiter. «  On est encore en train de réfléchir. On prend la température auprès des joueurs et le comité directeur décidera. On a trente jours pour trouver une solution », précise le président Elvis Blondeaux, qui s’appuie sur le règlement de la Ligue selon lequel un entraîneur non diplômé (en l’occurrence Cyril Bonnard par intérim) peut rester sur le banc à ce niveau. Dans le club chaunois, seuls deux membres sont titulaires du diplôme pour entraîner en Régional 2 : Yohann Commarteau et Johan Crevits. Sont-ils pour autant intéressés par le poste ?

David D’Ascenzo malade

Raymond Robbe et David D’Ascenzo ont couru le 10 km d’Homblières dimanche matin avant d’aller à Guignicourt. Le premier a dû coacher seul Itancourt car le second est tombé malade, visiblement victime d’un coup de froid qui l’a mis K.-O.

Une victoire dédiée à Margot

La belle victoire itancourtoise à Guignicourt (3-0) a été dédiée à l’une des plus fidèles supportrices des Écureuils, Margot Carpentier, qui fêtait dimanche ses 29 ans. Il s’agit de la sœur du capitaine actuellement en convalescence, Grégoire Carpentier. Un beau cadeau d’anniversaire tant elle aime son club.

 

Les deux « Benj » absents

Pour son déplacement dimanche prochain en Coupe de France à Montigny-en-Gohelle (Pas-de-Calais) – club dans lequel Pascal Peltier, un ex-pro du RC Lens originaire de Fresnoy-le-Grand, officiait en tant qu’entraîneur par le passé – Itancourt sera privé de ses deux « Benjamin » : Caille (baptême) et Boitieux (indisponible). En revanche, Genèse Soufflet, qui a purgé ses trois matches de suspension, sera donc opérationnel.

 

Edition numérique des abonnés

 

Une feuille de match

Les dirigeants des équipes du Nouvion-en-Thièrache et d’Avesnes-sur-Helpe n’ont pas eu le choix. Ils sont revenus à la formule papier pour la feuille de match puisque la tablette est tombée en panne. Il a été seulement été possible de la remplir à moitié puisque le matériel informatique se bloquait.

Des embrassades

Dimanche, c’était la première confrontation officielle de l’histoire entre les voisins axonais Le Nouvion-en-Thiérache et nordiste Avesnes-sur-Helpe, seulement séparés par 20 minutes de trajet. La plupart des joueurs des deux camps se connaissaient vraiment bien et sont proches dans la vie. Cela s’est confirmé en entrant sur la pelouse avec plus d’embrassades que de poignées de mains. Une fois le derby lancé, il n’y a plus eu de sentiments. Les Ch’tis furent sans pitié (6-1).

Un seul être vous manque…

José Sanz a reconnu sportivement combien les Avesnois étaient d’un niveau supérieur, dimanche face à son équipe du Nouvion. Toutefois, le coach thiérachien a fortement regretté l’absence de son capitaine et stratège, Jonathan Hauet, retenu par ses obligations professionnelles.

« Incroyable de ne pas avoir gagné »

Florent Mahu, l’entraîneur de Moÿ-de-l’Aisne, était désespéré au terme du derby perdu à deux minutes de la fin à Itancourt (B). «  C’est frustrant, rageant car c’est le genre de rencontre que l’on doit gagner avec deux tirs sur les montants et diverses occasions. On se fait punir sur l’une de leurs rares situations sur une erreur de notre part. Pour les joueurs, c’est illogique car ils se sont investis comme il le fallait. La roue n’a pas tourné en notre faveur  », a-t-il déploré.

 

Edition numérique des abonnés

 

De Freitas interdit de jouer

Benoit De Freitas avait fait ce qu’il fallait en portant une prothèse en résine entourée d’un bandage à la main, pour pouvoir participer avec la réserve d’Itancourt au match contre le voisin Moÿ-de-l’Aisne. «  Tout était OK avec l’arbitre sauf qu’il a cédé à la pression du camp visiteur. Dans ces conditions, il a interdit notre attaquant, censé nous renforcer, d’être sur la feuille de match  » regrette Éric Sauvage, le coach des réservistes des Écureuils.

Wagué abonné aux rouges

Il vient de sortir d’une suspension pour deux cartons jaunes reçus dans un même match contre Vermelles, mais cela ne lui a pas servi de leçon. Le capitaine de la réserve de l’OSQ, Sirou Wagué, a récidivé à Ribemont et ses deux avertissements (70e, 78e) ont encore viré au rouge, une couleur à laquelle il devient abonné. «  Je suis votre bouc émissaire  », commentait-il, dans les vestiaires, auprès de l’arbitre M. Dechamps.

Direction l’hôpital

Le défenseur de l’OSQ (B), Ahmed Belfar, n’aura joué qu’une demi-heure à Ribemont. Pour être retombé sur sa clavicule avec la crainte d’une fracture, il a été transporté par les pompiers vers le centre hospitalier de Saint-Quentin.

Michel Clary refuse Seboncourt

Il avait décidé de prendre du recul avec les seniors pour se consacrer aux équipes de jeunes. Michel Clary, l’entraîneur ayant fait monter Bohain en R2, qui ne pouvait pas continuer l’aventure pour ne pas avoir les diplômes requis en Ligue, vient d’être sollicité par Seboncourt. Il a finalement refusé l’offre des Seboncourtois, lesquels cherchent un remplaçant à Michel Legrand.

Lorsque l’on aime, on ne compte pas !

Michel Corniau est toujours aussi attaché à son club de Seboncourt, actuellement dépourvu d’entraîneur. La preuve, alors qu’il était samedi soir de service à Épinal comme contrôleur FFF du délégué en N2, plutôt que de dormir sur place, il a repris la route jusqu’à Bohain, soit plus de quatre heures, pour rentrer et être le lendemain au rendez-vous de départ des Seboncourtois, lesquels allaient à Gauchy à 13 heures en D3. Il a d’ailleurs participé au coaching.

 

Samedi soir, lors du match de N3 entre l’OSQ et Boulogne (B), les remplaçants des deux équipes ont quitté le banc de touche pour aller s’échauffer derrière chaque but. Mais alors que les Boulonnais (à droite) multipliaient les petits pas, les Saint-Quentinois Yanis Galas, Anthony Boucher et Loïc Lonfier (à gauche) sont restés immobiles entre la 70 e  et la 80 e  minute. Ce qui a eu le don d’énerver le président délégué, Didier Dubois, en tribunes mais aussi David Desbonnez, le coach adjoint, qui leur a passé une soufflante.Samedi soir, lors du match de N3 entre l’OSQ et Boulogne (B), les remplaçants des deux équipes ont quitté le banc de touche pour aller s’échauffer derrière chaque but. Mais alors que les Boulonnais (à droite) multipliaient les petits pas, les Saint-Quentinois Yanis Galas, Anthony Boucher et Loïc Lonfier (à gauche) sont restés immobiles entre la 70 e et la 80 e minute. Ce qui a eu le don d’énerver le président délégué, Didier Dubois, en tribunes mais aussi David Desbonnez, le coach adjoint, qui leur a passé une soufflante.

 

Ducatteau opérationnel

Bien que la campagne de chasse soit ouverte, Jean-Noël Ducatteau, qui avait trouvé ce motif en plus des déplacements pour dire stop au haut niveau de Ligue à Itancourt, a laissé avant-hier son fusil au placard. La recrue surprise du Stade portugais a effectué ses débuts à Philippe-Roth contre le CS Villeneuve avec à la clé un succès (2-0).

Neuf mutés pour six places

Abondance de biens ne nuit jamais. Toujours est-il que le staff du FC Gauchy/Saint-Quentin se doit de faire des choix difficiles au niveau de ses mutés puisqu’ils sont neuf pour six places autorisées. Les coaches ont instauré un système de rotation. C’est ainsi que pour aller à Arleux, Lucas Traupe, Arthur Plouviez et Arnaud Marcowiak, tous trois du groupe précédent contre Itancourt, en ont fait les frais en étant rétrogradés en réserve en D3 contre Seboncourt.

Omar Mendy dans le doute

Victime d’une entorse du genou, la recrue de Créçois, Omar Mendy, prend son mal en patience. Du côté du staff, le coach adjoint d’Hervé Barbier, Mickaël Brunel, pousse son défenseur à aller passer une IRM. « Au moins, à partir du résultat médical, tout le monde sera fixé sur sa blessure  », dit-il.

But ou pas but ?

Juste avant la mi-temps du match de D1 Holnon – Prémontré SG, un joueur de Prémontré a tenté un lob de 35 mètres. La balle s’est alors logée juste derrière le but. L’illusion d’optique était telle que certains spectateurs pensaient qu’il y avait but. Même le superviseur de l’arbitre y a cru et l’a noté sur son carnet.

La victoire et un stage en poche ?

Après la victoire de son équipe face à l’OSQ (B) sur le score de 1-0, Benjamin Denant, joueur de Ribemont, a rencontré Michel Leduc, le dirigeant de l’OSQ. Le jeune défenseur central cherche un stage à réaliser dans le cadre de son cursus en STAPS. Par l’intermédiaire de Jérémy Jumeaux, dirigeant à Saint-Quentin, les deux hommes ont discuté, après la rencontre, d’un éventuel poste pour le Ribemontois.

 

Edition numérique des abonnés

 

Poubelle sur le terrain

Comme un peu partout dans le département, le doute a plané quelques instants sur la possibilité de jouer ou non la rencontre entre Ribemont et l’OSQ (B). Notamment quand le vent a soufflé très fort. D’ailleurs, une des poubelles du club n’a pas résisté à une rafale et s’est retrouvée sur le terrain. Le tout avant le début de la rencontre. Le président local a ramassé les détritus et la poubelle avant l’échauffement des joueurs.

Pas résistant le ballon

On jouait la 9e minute de jeu entre Ribemont et l’OSQ (B) quand soudain un bruit bizarre retentit depuis le terrain. Suite à un contact entre deux joueurs, le cuir n’a pas résisté. Le ballon s’est crevé et dégonflée en une fraction de secondes obligeant son changement.

Les pompiers interviennent

Au milieu de la première période, un choc entre le Ribemontois Giacalone et Belfar (OSQ) a laissé des traces, les deux hommes restant à terre plusieurs minutes. Ces derniers sont tout de même revenus sur la pelouse. Malheureusement, Ahmed Belfar a dû quitter ses partenaires quelques instants plus tard avant la mi-temps. Pendant la pause, ce dernier ressentait toujours des douleurs à l’épaule agrémentées de légers vertiges. Les dirigeants ont préféré appeler les sapeurs-pompiers pour qu’ils viennent examiner le joueur.

Minibus malvenus à Ribemont

Les semaines se suivent et se ressemblent. Lors du premier match à domicile de Ribemont en championnat face à Loos (le 2 septembre dernier), les joueurs nordistes avaient dû attendre plusieurs minutes avant de repartir du stade ribemontois, l’un des dirigeants ne trouvant plus les clés du camion. Pour la 2e rencontre à la maison du club, dimanche, ce sont les réservistes de l’OSQ qui ont patienté plusieurs instants avant de repartir. En effet, un des dirigeants avait gardé les clés de contact. Les joueurs ont dû attendre qu’il revienne avant de partir. Créçois, prochain adversaire à venir à Ribemont, est prévenu.

 

    Inspired bylogo-invibes-grey.svg  

Commentaires

U10 Samedi 8 décembre 2018 : nouvelles photos 1 jour
U10 Samedi 8 décembre 2018 1 jour
Chauny U11-3 : nouveau joueur 1 jour
Remise générale district 3 jours
Chauny 1 : nouveau joueur 4 jours
Entrainement en salle de U8 à U11 6 jours
1-0
AMIENS A.C / Chauny U18 9 jours
AMIENS A.C / Chauny U18 : résumé du match 9 jours
Remise du district pour ce week end 11 jours
1-1
LAON ASPTT / Chauny U15-2 13 jours
LAON ASPTT / Chauny U15-2 : résumé du match 13 jours
Challenge Elie tableau final : nouvelle photo 14 jours
Challenge Elie tableau final 14 jours
4-3
Chauny U13-2 / BRUYERES MONTBE US 14 jours
Chauny U13-2 / BRUYERES MONTBE US et 4 autres : résumés des matchs 14 jours

Aucun événement

ENTRAINEMENTS

- U6-U7 : Mardi 17h45-19h15 au Léo-Lagrange (Véronique Dupont)

- U8-U9 : Mercredi 13h30-15h30 au Léo Lagrange (Kowalzcyk Jonathan,Marcos Lucas,Thomas Aymeric,Laboue Thibault)

- U10-U11 : Mardi 17h45-19h15 et Mercredi 15h30-17h30 au Lèo Lagrange (Bonnard Thierry,Boucher Erwan,Babilotte Bastien,Dhu Thomas)

- U12-13 : Mercredi 15h30-17H30 (pour tout le monde) et Mardi 17h45-19h15 au Léo Lagrange (pour les non section sportive) (Poteau David,Poteau Rémi,Carrier Stéphane ,Plazcek Julien)

- U14-15 :   Mardi 18h00-19h30 (pour les non section) et Mercredi 15h30-17h00 au Léo Lagrange (Valenzisi Yohann,Tredez Matthieu)

- U18 : lundi, mercredi et Vendredi 18h00-20h00 au Léo Lagrange (Commarteau Yohann,Sébastien Fabrice)

Seniors : Lundi, Mercredi, Vendredi 18h30-20h30 au Léo Lagrange ou Parc Joncourt  (Kévin Mougel,Bonnard Cyril)